Home » News » EHRI en quête de micro-archives relatives à l'Holocauste

EHRI en quête de micro-archives relatives à l'Holocauste

Copyrights JF Martin for Unsplash

En vue d'étoffer les informations figurant sur son portail de recherche, EHRI (European Holocaust Research Infrastructure), le projet Horizon-2020 dont les Archives de l'État sont partenaires, est à la recherche de micro-archives, c'est-à-dire de petites collections pouvant offrir un éclairage spécifique sur l'Holocauste ainsi que ses conséquences et conservées en dehors des grands centres d'archives et de documentation professionnels. Qu’est-ce qu’une micro-archive et comment celle-ci peut-elle coopérer avec le projet EHRI ? Vous pouvez le découvrir ci-dessous.

Les sources relatives à l'Holocauste sont diverses et dispersées sur le plan géographique. La combinaison des collections- quelles que soient leur taille et leur accessibilité - est nécessaire pour parvenir à avoir une vision la plus complète possible. Qu'un journal personnel soit découvert dans une boîte conservée dans le grenier d'une petite organisation ou dans les collections d’archives d'une institution ayant pignon sur rue n'a aucune importance : tous types d’objets et de documents apportent un éclairage non seulement sur l'Holocauste en général, mais aussi sur des événements singuliers et des histoires personnelles.

Depuis sa création en 2010, le projet EHRI (European Holocaust Research Infrastructure) a permis et encouragé des recherches scientifiques transnationales sur l'Holocauste. EHRI s'est concentré sur l'intégration de descriptions d'archives provenant d'institutions de l’ensemble du continent européen, d'Israël et des États-Unis. Cette initiative est à l’origine du portail EHRI (https://portal.ehri-project.eu/), qui offre, à ce jour, une possibilité de recherche intégrée dans 325 474 documents d'archives provenant de 761 institutions. EHRI a réalisé d’importants progrès en coopérant avec de grandes institutions.

Cependant, EHRI a toujours été conscient que, pour couvrir l'héritage matériel de l'Holocauste, il fallait également intégrer l'abondant matériel conservé dans de plus petites collections d'archives. C'est la raison pour laquelle EHRI continue d'élargir son champ d'action. À partir de cette année, l'accent sera mis sur la création de possibilités de coopération avec les micro-archives et l'intégration de leurs collections dans l'infrastructure de recherche. 

Les micro-archives et EHRI

L'intérêt pour les collections d'archives "cachées" en dehors des grandes institutions n'a cessé de croître au cours des dernières années. Les chercheurs s'intéressent aux informations de première main qui peuvent apporter un éclairage nouveau sur des événements historiques. En outre, les archives d'organisations de base plus petites ou d'initiatives privées peuvent compléter, affiner ou simplement jeter un œil critique sur des aspects spécifiques du passé.  EHRI estime donc essentiel d'unir les forces et de travailler en étroite coopération avec les micro-archives.

Dans le contexte de notre projet, sont considérées comme micro-archives:

  • une association, un mémorial, une initiative de base, une très petite institution d'archives, un chercheur, un parent ou une famille
  • une initiative privée qui n'est pas gérée par les autorités locales ou l'État, mais par des conservateurs non professionnels, c'est-à-dire des chercheurs engagés ou des profanes (pas des archivistes, des bibliothécaires, des conservateurs, etc.)
  • les structures ne recevant pas de financement public substantiel
  • conservant des documents pertinents pour EHRI comme, par exemple : des listes, cartes, enregistrements, entretiens, photographies, films ou lettres liés à l'Holocauste.
  • des collections rassemblées pendant l'Holocauste et/ou après la libération, y compris les collections récentes
  • des documents n’ayant pas déjà été intégrée dans un grand fonds d’archives

Si elles ont été intégrées dans d'autres archives ou institutions mémorielles, ou sont même devenues une institution, ce ne sont pas des micro-archives telles que nous les concevons.

Si les informations ci-dessus s'appliquent à des micro-archives dont vous avez connaissance, nous serions heureux de prendre contact avec vous pour voir quelles sont les possibilités de coopération.

Comment EHRI peut-il intervenir en faveur des micro-archives ?

De nombreuses institutions possédant des collections liées à l'Holocauste ont une mission similaire : préserver l'héritage matériel en tant que témoignage pour les générations actuelles et futures sur cette période sombre de l'histoire, se souvenir des victimes et mettre en garde contre les atrocités qui pourraient encore être commises.

Pour soutenir cet effort à l’échelle mondiale, EHRI a pour objectif d'aider des institutions d’archives à travers l'Europe et le monde à rendre accessibles d’importants fonds d’archives. EHRI offre une plateforme numérique facile à consulter pour trouver rapidement des collections d'archives dispersées dans différents endroits. Son objectif est d'accroître l'intérêt des chercheurs et du public pour ces importantes collections d'archives, ainsi que d'intégrer des données archivistiques supplémentaires pour faire des liens entre les documents et enrichir les histoires relatées par ces sources.

Au cours de la dernière décennie, nous avons constaté que l'expertise sur les plans archivistique et technique varie considérablement d'une institution à l'autre, c'est la raison pour laquelle la coopération et l'apprentissage mutuel ont été à la base des activités d’EHRI. Nous appliquons nos connaissances en matière d'intégration de collections numériques à votre collection de micro-archives et nous vous invitons à faire partie du réseau EHRI en intégrant votre collection de micro-archives à notre portail. Ensemble, nous pouvons développer et appliquer des stratégies pour sécuriser votre ou vos collections pour les générations futures et les rendre accessibles aux chercheurs et au grand public.

N’hésitez pas à nous contacter dès à présent !

Si votre collection d'archives - ou celle de quelqu'un que vous connaissez - correspond à notre définition d'une micro-archive et que ce fonds est lié à l'Holocauste, nous serions très heureux d’entrer en contact avec vous ! Vous pouvez nous joindre à l'adresse suivante : micro-archives@ehri-project.eu. Merci d’inclure une brève description de l'initiative archivistique à laquelle vous participez ou dont vous avez connaissance ; quelques informations sur l'histoire de la collection, son profil, son contenu (un événement historique, la biographie d’une famille ou d’une communauté, etc. ) et la taille de la collection (types et nombre de documents) ; le cas échéant : une explication de la structure archivistique et/ou technique, telle que la norme de description (par exemple IASD(G) ou EAD).
Merci de nous communiquer la façon dont nous pouvons vous contacter (e-mail, téléphone, courrier).
Nous vous répondrons très rapidement !