Home » News » La Belgique occupée.

La Belgique occupée.

La Seconde Guerre mondiale à la « une » de la revue Belgica

A l’automne 2021 paraissait le tout premier numéro de Belgica,  revue francophone consacrée à « l’histoire et au patrimoine de toutes les Belgiques » à l’initiative de Patrick Weber qui en assure la direction. Cette première livraison était, somme toute fort logiquement, consacrée à la création de l’Etat belge en 1830.

La seconde livraison qui vient de paraître a pour thème « La Seconde Guerre mondiale », un dossier thématique élaboré en partenariat avec le CegeSoma/Archives de l’Etat.
Dans leur article introductif « Que reste-t-il de la Seconde Guerre mondiale ? », Chantal Kesteloot et Nico Wouters  reviennent à la fois sur l’évolution globale de la société belge sous l’occupation mais posent également la question du regard que notre société porte aujourd’hui sur cette période troublée. 2020 aurait dû être l’occasion de commémorer le 75e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale, un anniversaire que la crise sanitaire a fait passer au second plan alors que pourtant notre société reste pour partie l’héritière de ce conflit majeur. Quels sont les grands acquis de la recherche et que reste-t-il à découvrir ? Au-delà des divisions classiques, quel héritage le conflit laisse-t-il ? Comment lutter contre certaines formes d’instrumentalisation politique ou idéologique ?
Outre une chronologie de l’occupation, le numéro propose également des contributions actualisées sur la Résistance (Fabrice Maerten), la Collaboration (Alain Colignon et Bruno De Wever), l’extermination des Juifs et des Tsiganes (Laurence Schram), le « faux » Soir (Eglantine Lebacq), la (sur)vie en Belgique occupée (Kevin Gony), l’enfer de Breendonk (Patrick Nefors) ainsi qu’ une contribution sur la toile « Le retour » de René Magritte (Patrick Weber).

Pour le CegeSoma, cette publication constitue une belle d’opportunité de valorisation des acquis récents de la recherche à l’attention d’un large public : une démarche d’histoire publique à laquelle l’institution est particulièrement sensible. Des photographies principalement issues de nos collections accompagnent les diverses contributions. D’autres rubriques agrémentent également le numéro, proposant un voyage à travers d’autres périodes de notre histoire.

Bref, une publication à découvrir pour tout qui s’intéresse à l’histoire de la Belgique et, plus particulièrement, à la période difficile et troublée de la Seconde Guerre mondiale.

Cette publication est en vente en librairie et au CegeSoma au prix de 19,90€ (hors frais de port). Intéressé.e? Envoyez un courriel à cegesoma@arch.be