PDF Print E-mail

Les bénévoles et stagiaires

Un apport de premier ordre pour le Cegesoma

En ces temps de rigueur budgétaire, notre institution n'a pu disposer de moyens financiers pour accueillir de jeunes jobistes au cours de ces deux derniers étés. Aussi le concours des stagiaires et surtout des bénévoles est-il précieux, en particulier pour accomplir une partie des nombreuses tâches liées au classement et à la mise à la disposition du public de la documentation.


Quatorze bénévoles se sont mis à la disposition du Cegesoma entre l'automne 2012 et l'été 2013, soit un de plus encore que l'année précédente. La jeune génération est toujours bien représentée, puisqu'elle constitue la moitié des effectifs. Issus de six pays d'Europe, ces volontaires ont non seulement fourni un travail de qualité, mais aussi permis à l'institution de s'enrichir culturellement.

 

Cinq des bénévoles du Cegesoma (de gauche à droite : Nico Theunissen, Paul Bertiau, Gilbert Waeyenbergh, Tatiana Sîrbu et Mania Kozyreff).
Cinq des bénévoles du Cegesoma (de gauche à droite : Nico Theunissen, Paul Bertiau, Gilbert Waeyenbergh, Tatiana Sîrbu et Mania Kozyreff).

Le nouveau partenariat conclu avec le Service de la mémoire, branche du Service autrichien à l'étranger, une organisation qui offre des postes pour un service civil alternatif de 12 mois en dehors de l'Autriche, a été particulièrement fructueux pour le Cegesoma. Martin Bangratz, l'étudiant recruté dans ce cadre, a en effet fait preuve, jusqu'à son départ de l'institution le 31 juillet 2013, d'un dévouement et d'une compétence remarquables. On lui doit notamment la transcription en format numérique du volumineux fichier des agents des services de renseignement et d'action, ainsi que l'introduction dans le catalogue en ligne Pallas d'une grande partie des descriptions des transcriptions d'interviews.

 

A également été précieux le concours de Jule Wittgrefe, qui a œuvré jusqu'à la fin août 2013 comme bénévole de l'Aktion Sühnezeichen Friedensdienste, une association allemande avec laquelle le Cegesoma collabore depuis 2009. En plus de contribuer avec efficacité au service de la salle de lecture, elle a transformé en un tableau numérique un fichier manuscrit relatif à d'importantes archives issues de l'Auditorat général (fonds Instructions générales, AA 1882) et travaillé à la description d'affiches provenant d'Allemagne.

 

Poursuivant une tâche entamée à l'été 2012, l'historienne d'origine moldave Tatiana Sîrbu a achevé d'attribuer des mots-clés en français aux centaines d'ouvrages en russe de la bibliothèque, permettant ainsi de faciliter l'accès à une littérature soviétique trop méconnue en Belgique. Désormais lancé dans une thèse de doctorat consacrée aux trajectoires de migrations d'orphelins de la Shoah vers le Canada (1945-1952), le jeune historien français Antoine Burgard a pratiquement terminé de classer le fonds de la famille Orfinger traitant de la participation des Juifs à la résistance (AA 2080). Quant à l'étudiant en histoire roumain Razvan Nedelcu, il a (provisoirement ?) quitté le Centre en février 2013 après avoir établi une liste précise des archives microfilmées en notre possession du grand diplomate belge Fernand Vanlangenhove (AA MIC 207).

 

Par ailleurs, le licencié en sciences de la culture belge Nico Theunissen a continué à venir régulièrement au Cegesoma pour classer des archives. Depuis l'été dernier, il a ainsi inventorié les dossiers et documents Gustaaf Debelder relatifs aux CRAB (AA 2319), les archives de l'ONG « Un bateau pour l'Asie du Sud-Est » (AA 2339) et le fonds documentaire Paul Brusson en rapport avec les camps de concentration et la mémoire (AA 2323). Enfin, la jeune bachelière en histoire d'origine belge de l'université du Sussex (Grande-Bretagne) Lavinia Apondja a renforcé l'équipe de janvier à août 2013. Elle a classé le sous-fonds Robert Folens faisant partie de l'énorme ensemble de pièces à conviction en provenance de l'Auditorat général (AA 1314/274-275) et s'est évertué à vérifier le contenu de la collection des journaux censurés et clandestins des deux guerres mondiales présente sur notre site The Belgian War Press (http://warpress.cegesoma.be/fr).

 

Parmi les aînés, Mania Kozyreff travaille avec toujours autant d'enthousiasme et d'application à classer les coupures de presse. En outre, depuis cette année 2012-2013, elle veille à identifier plus précisément les personnes dont les noms sont attribués comme mots-clés. Bruno Picard continue à s'atteler à la description détaillée du contenu des émissions Jours de guerre radio (AA 1593), alors que Pierre Brolet poursuit inlassablement le contrôle des inventaires d'archives. Ce dernier établit aussi la liste des contrats de dépôts et dons d'archives au Cegesoma. Par ailleurs, il classe un fonds documentaire émanant de Georges Van Merode relatif aux vols de bombardiers alliés au-dessus de l'Europe occidentale entre 1940 et 1945.

 

Alors que notre spécialiste des photos de l'agence Sipho, Gilbert Waeyenbergh, achève peu à peu le classement de l'importante partie de ce fonds relative à la Grande-Bretagne, Christian Vanneste s'est attelé depuis plusieurs mois à établir une liste précise du contenu des nombreuses fardes consacrées au secrétaire général du ministère de l'Agriculture Emiel De Winter dans le fonds des pièces à conviction provenant de l'Auditorat général (AA 1314/ plusieurs dizaines de dossiers entre 712 et 844).

 

Enfin, deux nouveaux bénévoles se sont joints cette année à cette équipe. Si Dick Kips a préféré opter pour d'autres activités après quelques mois de travail au Cegesoma consacrés à la réalisation d'un inventaire des archives de la famille Sasse (AA 2321), l'ancien fonctionnaire de la poste Paul Bertiau, parvenu dans l'institution en septembre 2012, est toujours actif parmi nous. Après avoir classé les dossiers Jean Lefèvre, Félix Prévôt, René Lelièvre, Adelin Pickman, Jean Debras, Carlos Dohet, Paul Van Gijzegem, Léopold Roggemans et Edmond Pochet du fonds de l'Auditorat général déjà cité (respectivement AA 1314/ 88, 89, 161, 194, 195, 230, 232, 246 et 272-273), il travaille depuis plusieurs mois au classement du volumineux fonds relatif au Front de l'indépendance (AA 2127).

 

La plupart des six stagiaires étant passés par le Cegesoma au cours de cette année académique 2012-2013 ont également œuvré pour le secteur Documentation. Ainsi, deux futurs historiens, Michael Vandenbroeck, de l'ULB, et Lucie Castaigne, de l'UCL, ont accompli un stage de quelques semaines à l'automne 2012 dans le cadre de leur finalité Archives et Documents. Le premier a classé le sous-fonds Georges Petit (AA 1314/308-311), tandis que la seconde a trié les affiches par format, introduit cette donnée dans Pallas et inventorié de nouvelles affiches. En outre, des tâches variées ont été confiées à deux étudiants bibliothécaires-documentalistes. Martin Delcourt, de la Haute Ecole de Namur-Liège-Luxembourg à Malonne, a, pendant son séjour du 14 janvier au 8 février 2013, attribué des mots-clés, opéré une première sélection dans le fonds MRAX et travaillé à la cohérence de la base de données du site The Belgian War Press. Quant à Flore de la Paz, de la Haute Ecole Paul-Henri Spaak de Bruxelles, elle a, pendant son stage effectué du 21 janvier au 1er mars 2013, encodé des périodiques dans Pallas, indexé des mots-clés, rangé des périodiques, poursuivi le travail de vérification dans la base de données du site The Belgian War Press et analysé la collection de périodiques conservée dans le fonds Jean Van Lierde.

 

Enfin, deux étudiantes en histoire, Maaike Vanmeerhaeghe, de l'Instituut voor Publieksgeschiedenis de l'Universiteit Gent, et Sophie Abramowicz de l'université de Postdam, se sont mises à la disposition des secteurs Activités académiques et Histoire publique, la première en novembre et décembre 2012, et la seconde du 12 février au 8 mars 2013.

 

Fabrice Maerten

4/10/2013

 

  Back